Les Chiens et les Chats

Les indications de l’ostéopathie pour nos compagnons à 4 pattes sont multiples et variées, et souvent méconnues.

Un art manuel riche

Souvent les propriétaires connaissent les indications locomotrices des soins ostéopathiques mais n’ont jamais entendu parler de l’exceptionnelle richesse de cet art manuel.

Chez nos amis les carnivores domestiques, nous pouvons agir dès le plus jeune âge. Par exemple, des petits chiots nés par césarienne ou dont la naissance a été délicate, peuvent retrouver vivacité après une consultation.

Des problèmes de croissance

Les problèmes de croissance, sous réserve d’être pris en charge assez tôt, sont des indications à une consultation d’ostéopathie : mauvais aplombs, mauvais affrontements dentaires (bégu ou prognathe si race non brachycéphale), jarrets droits, dos voussé…

De la même façon, on peut parfois résoudre des problèmes de cryptorchidie (1 ou 2 testicules abdominaux) en ostéopathie : sous réserve que le cachottier soit à l’entrée de l’anneau inguinal, décoincer le bassin peut lui permettre de descendre à sa place.

Des soins tout au long de leur vie

Tout au long de la vie de votre compagnon, nous pouvons lui apporter du confort et optimiser sa santé : harmonisation du cycle œstral chez la chienne, récupération post-chirurgicale, optimisation des performances de sport chez le chien de ring, d’agility, de traîneau, difficultés locomotrices chez le chien âgé et arthrosique.

Toutes ces indications sont aussi valables pour nos amis les chats !

Les consultations d’ostéopathie s’inscrivent dans le cadre d’une prise en charge globale de votre animal, elles ne dispensent pas du suivi par votre vétérinaire traitant, avec qui nous pouvons tout à fait travailler main dans la main.