Les chevaux

Boiteries

Chez les chevaux, l’ostéopathie est plus répandue. Les cavaliers et propriétaires de chevaux font consulter leurs chevaux en moyenne une fois par an en entretien, et le remontrent en cas de défense au travail ou de problème de boiterie. Tout comme chez les carnivores, les chevaux peuvent bénéficier de séances dès leur plus jeune âge.

Maréchalerie

Les aplombs du poulain, souvent gérés via la maréchalerie, peuvent être optimisés en libérant le corps de restrictions de mobilités induites par la croissance. Un travail d’équipe avec votre maréchal permettra de récupérer des aplombs corrects rapidement sans induire d’autres dysfonctions. Les problèmes d’occlusion dentaire peuvent aussi être harmonisé grâce à l’ostéopathie, mais il faut agir vite, et parfois de façon régulière durant la croissance de l’animal.

Différents troubles

Les indications sont donc aussi nombreuses et variées dans cette espèce : problèmes de chaleurs douloureuses sans kystes associés, défenses au travail, raideur, état général peu satisfaisant malgré des bilans sanguin et dentaire normaux, récupération post-chirurgicale de colique ou autre, récupération post tendinite, lymphangite non infectieuse, arthrose… Chez cette espèce plus que chez toutes les autres, le travail se fait en équipe : avec le vétérinaire traitant bien sûr, mais aussi avec le maréchal, le dentiste, le saddle fitter, le détenteur qui gère l’alimentation et les conditions de vie, et bien sûr le cavalier.